Les lundis de la mer – Holothuries, un potentiel inexploité !

Le 15.06.2015 - Station Ifremer de Lorient, 8 rue François Toullec - 18h30

Par Nadia AMEZIANE, professeur du Muséum National d’Histoire Naturelle, chef de la Station Marine de Concarneau.

L’holothurie, encore appelée concombre de mer, trépang ou bêche de mer, est un animal méconnu. Cet organisme, à l’allure bizarre, est un échinoderme tout comme l’oursin ou l’étoile de mer. L’holothurie a un rôle majeur dans le fonctionnement des écosystèmes en homogénéisant et enrichissant le sédiment, un peu comme les vers de terre en milieu terrestre. En d’autres termes, cet animal détermine la structure de l’habitat d’autres espèces. Animal souvent grégaire, il forme une part non négligeable de la biomasse de l’écosystème.

L’holothurie présente également un fort intérêt dans les pêcheries. En effet, les bêches de mer sont un mets très prisé dans les pays asiatiques crues ou cuites (plusieurs milliers de tonnes consommées par an). Elles sont également utilisées dans la pharmacopée traditionnelle chinoise. De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence, entre autres, des substances aux propriétés anti-tumorales, antifongiques. Toutes ces caractéristiques font de l’holothurie un organisme modèle pour la co-culture.

 

Photo : © C. Perette

Explor@de

Les activités maritimes et portuaires en réalité augmentée !

Explor@de
Découvrir l'application
Lettre d'informations
Inscrivez-vous aux lettres d'information et restez informés des actualités et événements de la Maison de la Mer
S'abonner