Les lundis de la mer – Le travail ouvrier dans la construction navale à Saint-Nazaire : sociologie d’une « aristocratie ouvrière »

Le 20.06.2016 - Station Ifremer de Lorient, 8 rue François Toullec - 18h30

Par Pauline SEILLER, maître de conférences en sociologie à l’Université de Caen, Centre d’études et de recherches sur les risques et vulnérabilités (CERReV), chercheure associée au Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS)

A partir d’une enquête ethnographique réalisée aux chantiers navals de Saint-Nazaire de 2006 à 2011, cette intervention propose de décrire et d’analyser le travail ouvrier dans l’industrie de la navale et de montrer en quoi il peut conférer une identité professionnelle et sociale positive pour les ouvriers. En montrant les formes de hiérarchie ouvrière (selon les espaces de travail, les métiers, les statuts d’emploi, etc.), nous verrons que les ouvriers « maison » des chantiers navals (recrutés par l’entreprise donneuse d’ordre sur le site) détiennent les attributs d’une aristocratie ouvrière. Cette position favorable est néanmoins relative : ce segment professionnel est en partie déstabilisé par les modes de gestion de la main-d’œuvre qui ont cours – comme la sous-traitance ou l’intérim – et par les transformations des méthodes de travail à l’œuvre.

Explor@de

Les activités maritimes et portuaires en réalité augmentée !

Explor@de
Télécharger l'application
Lettre d'informations
Inscrivez-vous aux lettres d'informations et restez informé des actualités et événements de La Maison de la Mer
S'abonner