Les lundis de la mer – Les navires du futur

Le 18.02.2013 - 1, boulevard Adolphe Pierre à Lorient - 18h30

Par Jacques BIGOT, Président de l’association France Pêche Durable & Responsable d’Etaples, et Laurent BARANGER, secrétaire général du Réseau d’Informations et de Conseils en Economie des Pêches (RICEP) et trésorier de l’association Mission hydrogène à Saint-Herblain.

Si la technologie hybride est déjà utilisée sur les voitures, elle le sera très prochainement à bord des navires de pêche. Le chalutier étaplois La Frégate III achève, en ce mois de février 2013, sa transformation et son équipement d’un moteur propulsif hybride électrique, alimenté par des groupes électrogènes bi-fuel. Dans le domaine de la pêche, c’est un concept nouveau porté par l’association France Pêche durable et responsable et la Région Pas-de-Calais.
Autre projet de rupture technologique, celui des navires de pêche équipés d’une pile à combustible alimentée à l’hydrogène. L’objectif du projet FILHyPyNE est de construire un bateau de pêche polyvalent (caseyeur, fileyeur…) de 12 m. Le système de propulsion électrique sera alimenté par un générateur hydrogène/pile à combustible couplé à des batteries électriques. Un stockage d’hydrogène sous forme gazeuse permettra d’assurer tous les besoins énergétiques nécessaires à ce type de bateau. Le projet FILHyPyNE s’intègre dans un programme plus global visant à structurer à terme une filière énergétique basée sur les énergies marines.
Dans un premier temps, Jacques BIGOT a exposé le projet de motorisation hybride puis Laurent BARANGER a présenté le concept de navires de pêche fonctionnant à l’hydrogène.

Explor@de

Les activités maritimes et portuaires en réalité augmentée !

Explor@de
Télécharger l'application
Lettre d'informations
Inscrivez-vous aux lettres d'informations et restez informé des actualités et événements de La Maison de la Mer
S'abonner